Accueil » Annuaire des OSC » Afrique Espoir

Afrique Espoir(AFES)

Contacts

Siege social : Maroua

Localisation : Pitoaré derrière l’Hôtel le SAPHIR

Infos legales

Date de creation : 03 Janvier 2018

Numero et date d'autorisation :068/RDA/K22/SAAJP - 24 Mai 2018

Missions et objectifs

Afrique Espoir (AFES) : Une dynamique qui offre l'espoir aux jeunes et aux communautés par les jeunes

AFES est née d'un constat simple : Dans la Région de l'Extrême-Nord comme partout au Cameroun et dans certaines parties du continent Africain, plusieurs jeunes plus ou moins formés sombrent dans le désespoir faute d'un avenir professionnel prometteur. Les dizaines des milliers de jeunes diplômés du secondaire et des universités se retrouvent sans emplois. Par la même occasion, les communautés rurales, et même urbaine, manquent drastiquement de services de bases.

L'ambition de AFES est d'être un lieu et une dynamique d'espoir pour les jeunes et, à partir duquel, les jeunes peuvent être espoir pour les autres. Se faisant, AFES veut redonner de l'espoir à cette jeunesse en l'accompagnant dans l'activation de son énergie et de ses potentialités pour qu'elle soit source d'espoir pour le continent africain et le monde entier.

AFES est une association des jeunes qui ont fait le choix de frayer leur propre chemin de réussite dans leur communauté, leur région, leur pays et sur le continent Africain avant de regarder le monde ;

des jeunes qui veulent mettre leur compétence au service de leur communauté et ainsi bâtir leur avenir professionnel ;

des jeunes qui ont pris l'engagement d'apporter leur pierre à la construction d'une Afrique porteuse d'avenir pour les enfants du Continent et le monde ;

Objectifs spécifiques

  • Permettre aux jeunes de valoriser leurs compétences, bâtir un projet professionnel et le réaliser ;
  • Acquérir l'expérience professionnelle qui leur permet d'engager de carrières sereinement ;
  • Offrir ses services à sa communauté et en tirer profit

La stratégie d'intervention de AFES est basée sur le « learning by doing », c'est-à-dire, les jeunes qui s'engagent à AFES se forment par les services qu'ils rendent aux autres jeunes, à leur communauté.

Les principales stratégies développées par AFES sont :

  • Formation des jeunes dans les domaines de l'emploi, notamment dans les cycles de projets et la rédaction de mise en œuvre, de suivi-évaluation et de reporting ;
  • Formation au développement personnel (pensée critique, astuces pour réussir son projet professionnel)
  • Expérience de terrain et de responsabilité au bureau

Les principaux axes d'interventions de AFES sont :

  • Droits de l'homme et environnement ;
  • Auto-emploi des jeunes et des femmes ;
  • Développement rural et
  • Éducation à la citoyenneté.

Les services de AFES sont :

  • Clinique juridique ;
  • Bibliothèque ;
  • Expertise agropastorale et foncière;
  • Promotion de l'emploi-jeune.

La stratégie d'intervention de AFES est basée sur l'appui sur les ressources et les compétences locales et la construction des liens/partenariats entre les administrations, les leaders religieux, la société civile et les universitaires.

Depuis sa création le 24 Mai 2018 (date de la déclaration de l'association auprès des autorités camerounaises), AFES a accueilli une trentaine de bénévoles dont certains continuent et d'autres ont trouvé des emplois. AFES dispose également une bibliothèque de plus de 1000 livres dans les domaines du Droit, de sciences politiques, de sciences économiques et de gestion, de la philosophie avec une cinquantaine de lecteurs inscrits. AFES a réalisé des projets, notamment la création d'une bibliothèque, le suivi du Projet HIMO par les jeunes de Zelevet et le Projet d'organisation des activités socio-culturelles et sportives du Mayo-Moskota, le Projet d'appui à l'établissement des actes de naissances pour quelques jeunes du Mayo-Moskota, et le projet d'appui aux Clubs-Environnement de quelques établissements secondaires du Mayo-Tsanaga (Moufolé, Segoulé et Ouzal).

Dans les mois à venir, AFES envisage

Malgré l'intérêt et l'importance de cette approche sa mise en œuvre fait face à plusieurs défis dont le principal reste celui de convaincre les jeunes à faire les choses autrement et d'entreprendre eux-mêmes pour s'auto-employer et employer les autres. Le second défi, qui n'est pas des moindres, c'est celui de donner la chance aussi aux filles qui, pour s'engager, ont besoin du minimum : logement, moyens d'existence en ville. Par ailleurs, les filles qui manquent d'emploi ou qui échouent à l'école sont souvent confrontées à la stigmatisation et au chantage de la famille et leur entourage qui leur demandent de prendre le chemin du mariage.

Partenariat et Networking

  • Membre du Réseau Camerounais des Organisations des Droits de l'homme (RECODH) ;
  • Groupe de réflexion et d'action pour le développement rural (GREDEVEL) ;
  • Plateforme Foncière Nationale du Cameroun;
  • Creative Associates International ;
  • Fédération des Écoles Familiales Agricoles du Nord (FERAFAN)